-->

samedi 20 juillet 2013

Péninsule de Nicoya

La découverte du Costa Rica continue par un grand écart. Nous passons de la côte caribéenne à l'Est, à la péninsule de Nicoya à l'Ouest. Grâce au transport en commun de ce pays "développé", le tout se sera fait très facilement en une seule journée. Ca change des périples interminables habituels.

Sámara

Nous avons la vie dure... Nous quittons des plages paradisiaques pour en retrouver de nouvelles! Seul élément difficile à maîtriser : la météo. Le Costa Rica étant une région très humide... et Juillet étant  dans la saison des pluies... On profite des rayons de soleil quand ils sont là!

Oiseaux "batman"

Le Costa Rica est un pur bonheur en terme d'infrastructures. On y trouve littéralement de tout, que ce soit restaurants, shoppings, etc. Cela change complètement par rapport à nos précédents pays. En revanche, il y a des désavantages à ce "développement". Les prix sont beaucoup plus élevé. On est très proche des coûts qu'on pourrait trouver en France. Les plages, paradis des surfeurs, se sont elles aussi beaucoup développées avec les masses de touristes. Du coup on trouve des infra structures en bord de pages. Heureusement pour nous, le Costa Rica garde encore de nombreux lieux préservés, simplement moins facilement accessible. Comme cette belle plage, à une heure de marche de Samara, qui, contrairement à celle de Samara bondée, était quasi déserte.



Après avoir passé quelques jours à Samara, en appréciant la simplicité du lieu et le confort qu'il offrait, nous repartons sur une autre plage de la péninsule cette fois à la recherche de quelques choses de plus authentique.

Bus pour Nosara

Un point étrange du Costa Rica, leur embonpoint est impressionnant. Si on arrive à trouver quelques hommes à peu près minces, il n'y a littéralement aucune femme de plus de 20 ans qui ne soit toute en rondeurs. Des formes, des bourrelets, de grosses fesses, de grosses poitrines... Nos modèles de magasine n'ont pas leur place ici! Même si la nourriture est généralement grasse, frit, etc. Cela reste tout de même étonnamment généralisé.

Nosara - plage de Pelada


Après la plage de surfeurs touristique de Samara, nous voici à Nosara. Ses plages sont un autre haut lieu du surf, mais il n'offre pas les mêmes options de fiesta la nuit tombée. Du coup ce sont plutôt les puristes et les amateurs de natures qui atterrissent ici. Du coup, cela donne des plages beaucoup moins remplies et des photos beaucoup plus sympa.


On retrouve ici le plaisir découvert à Manzanillo. Les plages sont toutes entourées d'épaisses jungles remplies de nature. Les oiseaux exotiques chantant sont en nombres, on se sent bien ici.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire