-->

vendredi 17 mai 2013

Lovina et ses Dauphins

Pourquoi avoir posé nos bagages à Lovina? Pour ses dauphins bien sur! Le Lonely Planet nous décrivaient une occasion inespéré de pouvoir apprécier ces mammifères marins dans leur environnement naturel. Nous ne sommes habituellement pas très fan de ces Tour organisés, mais nous nous sommes laissés tenter. Une fois n'est pas coutume, c'est avant le levé du soleil que nous nous sommes réveillés. Pour l'occasion nous avions choisi le capitaine d'un petit bateau pour nous conduire. Nous ayant précisé que la saison était basse et que les clients manquaient, nous nous attendions a une petite virée intimiste.





Nous profitons dès notre départ d'un beau levé de soleil sur cette mer calme... Mais ce calme ne durera pas. Après quelques minutes ce sont des hordes de bateaux qui suivent notre sillage. Bientôt, des dizaines et des dizaines de bateaux nous suivent dans notre quête aux dauphins...



Spectacle affligeant... Je me sens honteux d'être parti dans cette aventure et de faire parti de tous ces badauds. Dès le premier saut d'un dauphin, ce sont tous les moteurs de bateaux qui vrombissent en coeur et se ruent sur leur proie. Pas étonnant, nos chers mammifères s'enterrent à nouveau dès que ceux ci approchent. Notre capitaine, trop politiquement correcte, nous explique que cette démarche est contre productive et que les autres bateaux ne devraient pas faire ça. En restant à distance, les dauphins restent plus longtemps en surface et nous pouvons en profiter plus longtemps. Je partage tout à fait son point de vue... Mais en bon touriste landa qui a payé son Tour... Maintenant j'ai envie d'en voir de près. Mais ce sera peine perdu. Après plusieurs heure de chasse, c'est au mieux à 200 mètres que nous pourrons apprécier les cabrioles.


A en juger par ces photos, les passagers de capitaines moins respectueux de la nature en aurons eu pour leur argent... Non... décidément le tourisme n'a pas que du bon...




"Heureux" de ne pas être un mauvais touriste, nous rentrons au port bredouille... Ou broucouille comme on dit dans le bouchonois.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire