-->

vendredi 19 avril 2013

28 heures plus tard (en paquebot)

Après le paradis de Camiguin Island, nous repartons pour Manille en mode économique. On oublie donc les avions et autres speed boat pour des moyens de transports plus traditionnelles. Ce sera donc ferry rouillé...


Captain ferry

Nous embarquons ensuite sur un méga paquebot de pas moins de 2000 personnes. Trajet confiné sur des banquettes pour par moins de 28 heures.


Vue du lit

 Sur le pont

Le long des côtes

Un clandestin

De faux airs de boat people

Un trajet rythmé par des siestes, des repas et animé par l'indispensable karaoké national. Et oui, les philippins raffolent de karaoké, vidéoké, jeu vidéoké, etc. Au point d'en retrouver partout, jusque dans les villages les plus reculés. Le dernier en date, c'était une machine installée sur le bord d'une plage. No limit. En retrouver un dans la cantine d'un paquebot était donc logique. Evidement ses dames ne doutant pas de leur talent, ça tente des chansons impossibles à chanter... mais avec beaucoup de conviction! Et de sérieux!!! Non, on ne rigole pas avec le karaoké ici. Donc ça chante faux dans les aiguës, les graves, parfois aussi dans les médiums... et le chorus abusé n'arrange rien.

Au final, avec le rythme philippins des 8 repas par jour, des films et dodo, ce sera passé assez vite. Cela aura donné l'occasion de recharger les batteries. Arrivé à Manille en début de soirée, on ne change pas les vieilles habitudes, on part pour un bus de nuit de 7h vers le nord de Luzon destination : les montagnes de Sagada

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire